AP

PÉKIN, Chine — Les autorités de la ville de Pékin, en Chine, avertissent que la pollution atmosphérique demeurera si élevée cette semaine que des mesures doivent être promulguées.

À partir de jeudi, toutes les activités des écoles et des services de garde qui devaient avoir lieu à l’extérieur seront suspendues, de même que le travail de construction.

Une alerte orange a été émise, la deuxième en importance sur une échelle qui en compte quatre. Elle signifie qu’il y aura au moins trois jours de suite de forte concentration de smog; une alerte rouge sera lancée si le niveau élevé de pollution se prolonge.

Le système d’alertes a été implanté en Chine il y a trois ans en raison des craintes croissantes exprimées par la population sur la qualité de l’air. Pendant des décennies, la croissance économique rapide du pays a stimulé la construction de centaines de centrales au charbon et a fait exploser les ventes de véhicules automobiles.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus