BELGRADE, Serbie — La police serbe a annoncé mercredi l’arrestation de dix personnes dans une affaire de trafic d’armes et la saisie d’un arsenal impressionnant — y compris des lance-roquettes, des mines antichars et des armes automatiques.

Il s’agit de la plus importante saisie du genre depuis l’an 2000.

Les suspects ont été arrêtés dans le nord de la Serbie, près des villes d’Apatin et de Sombor, dans une région près de la frontière avec la Croatie, a dit le ministre de l’Intérieur Nebojsa Stefanovic.

Les policiers ont notamment mis la main sur 30 kilos d’explosifs, plus d’une centaine de grenades, des mines antichars, deux lance-roquettes, une mitrailleuse lourde, des armes automatiques et semi-automatiques et de l’équipement de vision nocturne.

M. Stefanovic a expliqué que les policiers tentent maintenant de déterminer si ces armes étaient destinées à la vente.

Le leader des trafiquants présumés a été arrêté.

Le trafic d’armes se porte bien dans les Balkans depuis les conflits des années 1990, quand la région a été inondée d’armes.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus