NEW YORK — Une goutte de lait. Un nouveau-né. Les ravages de la guerre et du terrorisme. La bravoure de ceux qui protestent et la peur de ceux qui sont pris au piège.

Tout est inclus dans un projet multimédia présentant les images les plus influentes de tous les temps du magazine Time, lancé jeudi en formats livre, vidéo et web.

Plusieurs des photos ou images tirées de films sont ancrées dans la mémoire collective, notamment la photo «Falling Man» («l’homme qui tombe»), prise le 11 septembre 2001 par le photographe de l’Associated Press Richard Drew.

D’autres images, et leur histoire, sont moins connues, comme le petit cliché d’un nouveau-né pris par l’ingénieur californien Philippe Kahn, qui est devenu la première photo prise par un téléphone cellulaire après qu’il eut intégré une caméra numérique à un téléphone pliable, en 1997.

Les éditeurs du magazine ont consulté des historiens, des éditeurs photo et des conservateurs de partout à travers le monde, tandis que les journalistes du Time ont interviewé les photographes, les sujets des images et leurs proches pour écrire des essais sur chacune d’entre elles.

Certaines images ont été choisies pour leur contenu, d’autres pour leur innovation. Harold Edgerton, par exemple, a jeté les bases de la photographie moderne au stroboscope avec sa photo d’une goutte de lait, «Milk Drop Coronet», prise en 1957.

Le projet inclut également une image de la Lune prise par la NASA, celle d’un foetus toujours dans son sac gestationnel, une photo brouillée du monstre du Loch Ness et le célèbre égoportrait des Oscar initié par Ellen DeGeneres en 2014.

Les images sont affichées en ligne sur le site: Time.com/100photos.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus