Christophe Ena Christophe Ena / The Associated Press

PARIS — Un tribunal français a maintenu jeudi l’expulsion de Jean-Marie Le Pen du Front national, tout en statuant qu’il peut quand même demeurer président honoraire du parti qu’il a fondé.

Le tribunal a ordonné au Front national d’inviter M. Le Pen à toutes les rencontres auxquelles il pourrait participer à ce titre.

Le tribunal a rappelé que rien ne stipule que le président honoraire du Front national doit en être membre.

Le parti a expulsé l’homme de 88 ans dans la foulée de multiples commentaires controversés, notamment quand il a déclaré que les chambres à gaz nazies ne sont qu’un «détail» de l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale.

La successeure de M. Le Pen, sa fille Marine, s’est distancée de ses positions extrémistes depuis qu’elle a pris la direction du parti. Elle est candidate à la présidence française lors du scrutin de l’an prochain.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus