Hussein Malla Hussein Malla / The Associated Press

MOSSOUL, Irak — Les forces irakiennes ont repris l’offensive vendredi dans l’est de Mossoul, au lendemain d’une pause involontaire en raison du mauvais temps.

Les frappes aériennes, les rafales d’armes automatiques et les tirs d’artillerie ont repris dès l’aube, coûtant la vie à au moins un soldat. Des civils, dont certains blessés, ont tenté d’échapper aux combats.

Des officiers irakiens ont expliqué, sous le couvert de l’anonymat, qu’ils espèrent prendre le contrôle de Tahrir au cours des prochaines heures, avant de s’attaquer au quartier voisin de Muharabeen.

L’offensive s’était immobilisée jeudi, quand le mauvais temps et les nuages avaient interféré avec la visibilité des drones et des avions de combat.

Mossoul est le dernier fief urbain d’importance de Daech (le groupe armé État islamique) en Irak.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus