Markus Schreiber / The Associated Press Angela Merkel.

BERLIN — La chancelière allemande Angela Merkel briguera un quatrième mandat en vue des élections de l’an prochain, a-t-elle annoncé dimanche.

Dans une allocution à la presse au terme d’une rencontre avec de hauts responsables de son parti de centre droit, l’Union chrétienne-démocrate (CDU), Mme Merkel a dit qu’elle avait réfléchi longuement et qu’elle était fin prête à se présenter à nouveau à la tête du pays.

Si elle est réélue, la politicienne de 62 ans parviendra à reproduire le record jusqu’ici détenu par son mentor, Helmut Kohl, soit celui d’avoir gouverné pendant 16 ans l’Allemagne de l’après-guerre.

Physicienne de formation, Angela Merkel était devenue, en 2005, la première femme à la tête d’un gouvernement allemand. Elle est également la première, de tous les dirigeants qui se sont succédé depuis la réunification de l’Allemagne, à avoir grandi dans l’Allemagne de l’Est lorsqu’elle était toujours sous un régime communiste.

Sous sa gouverne, l’Allemagne a traversé d’importantes crises.

Plus tôt, l’agence allemande dpa, citant des sources au sein de du parti de Mme Merkel, l’Union chrétienne-démocrate (CDU), indiquait que la chancelière de 62 ans allait d’abord tenter d’être reportée à la tête de la formation politique le mois prochain. La CDU tiendra alors sa convention nationale.

Dans un récent sondage, près de 60 pour cent des Allemands avaient exprimé qu’ils souhaitaient que Mme Merkel se porte candidate, a relevé le directeur de l’institut de sondage Forsa, Manfred Güllner.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus