Rajesh Kumar Singh/The Associated Press

PUKHRAYAN, Inde — Le bilan du pire déraillement de train à survenir en Inde depuis plusieurs années s’élève maintenant à 146 morts.

Les secouristes ont utilisé des grues pour soulever lundi les derniers wagons tordus, à la recherche de nouvelles victimes.

Environ 2000 travailleurs ont été mobilisés pour dégager le plus rapidement possible un des carrefours ferroviaires les plus achalandés du pays. Le gouvernement a ouvert une enquête et promis de punir les responsables de la catastrophe.

Le train de passagers avait effectué environ la moitié de son trajet de 27 heures, entre les villes d’Indore et de Patna, quand il a déraillé vers 3 h 10 dimanche. L’impact du déraillement a été si puissant que l’un des wagons est atterri sur le dessus d’un autre, écrasant la structure.

L’accident s’est produit près du village de Pukhrayan, à environ 400 kilomètres au sud-est de New Delhi. Près de 230 personnes ont été blessées.

On ignorait dans l’immédiat la cause du déraillement, mais un responsable a évoqué un problème avec les rails. Les accidents sont relativement courants sur le réseau ferroviaire de l’Inde, troisième en importance au monde, qui fonctionne avec de vieux systèmes de signalisation et de communications. La plupart des accidents sont attribués à une piètre maintenance et à des erreurs humaines.

Près de 23 millions d’Indiens empruntent le train quotidiennement.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus