Massoud Hossaini Massoud Hossaini / The Associated Press

KABOUL — Au moins 32 personnes sont mortes lundi quand un kamikaze s’est donné la mort dans une mosquée chiite de Kaboul, la capitale de l’Afghanistan.

La mission des Nations unies en Afghanistan a fait état d’une cinquantaine de blessés. On compterait un petit enfant parmi les morts.

Le kamikaze a fait exploser sa veste à l’intérieur de la mosquée Baqir-ul Ulom, dans l’ouest de la ville. Les fidèles étaient rassemblés pour commémorer le décès en l’an 680 de l’imam Hussein, le petit-fils du prophète Mahomet et un martyr chiite bien connu.

L’attentat n’a pas encore été revendiqué, mais des fondamentalistes sunnites comme Daech (le groupe armé État islamique) et les talibans considèrent que les chiites sont des apostats.

Les chiites représentent environ 15 pour cent des quelque 30 millions d’habitants de l’Afghanistan.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus