ACAPULCO, Mexique — Les cadavres décapités de neuf hommes ont été retrouvés dimanche dans l’État du Guerrero, dans le sud du Mexique, portant à 14 le nombre de cadavres retrouvés dans cet État pendant la fin de semaine.

Les têtes coupées avaient été abandonnées sur place.

Un porte-parole du procureur local, Roberto Alvarez, a indiqué que les victimes semblaient «clairement» avoir été torturées.

Certains corps avaient été ligotés et enveloppés dans des couvertures, et d’autres découpés et placés dans des sacs de plastique. Ils ont été retrouvés près de la ville de Tixtla.

Les corps démembrés de trois hommes avaient été retrouvés ailleurs dans l’État quelques heures plus tôt. Les restes humains avaient été placés dans cinq sacs de plastique abandonnés le long d’une route près de la ville de Teloloapan. L’enlèvement des trois hommes avait été rapporté le 4 novembre dans une ville près de Teloloapan, a dit M. Alvarez, une région bien connue pour sa production d’opium.

Deux corps avaient également été trouvés près d’Acapulco, dont celui d’un membre de la marine mexicaine.

L’État du Guerrero est balayé par une vague de meurtres vraisemblablement reliée à des conflits entre les cartels de narcotrafiquants.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus