LA PAZ, Bolivie — Le président bolivien Evo Morales a proclamé lundi un état d’urgence national en raison de la sécheresse et de la pénurie d’eau qui frappent le pays.

M. Morales a expliqué que les gouvernements national et locaux sont maintenant autorisés à utiliser les ressources publiques pour s’attaquer au problème.

La capitale, La Paz, n’est déjà alimentée en eau que pendant trois heures tous les trois jours, puisque ses réservoirs sont pratiquement à sec.

M. Morales a demandé aux Boliviens de se préparer «pour le pire».

Le phénomène météorologique El Niño, dans le Pacifique, a causé ou exacerbé la sécheresse, qui touche les fermes et les élevages de bétail.

Les autorités météorologiques boliviennes préviennent qu’aucune pluie n’est attendue avant le début du mois de décembre.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus