Archives Métro Times Square

NEW YORK — Un New-Yorkais a été arrêté, lundi, et fait face à des chefs d’accusation de terrorisme pour avoir manifesté son appui à une éventuelle reproduction d’un attentat comme celui de Nice, en juillet dernier, où un camion poids lourd avait foncé dans une foule.

Une plainte criminelle devant un tribunal fédéral de Brooklyn indique que Mohamed Rafik Naji a séjourné en Turquie et au Yémen l’an dernier, dans une tentative de joindre les rangs de Daech (le groupe armé État islamique).

Dans une conversation interceptée qu’il a eue, plus tôt cette année, il disait à un présumé complice non identifié que le groupe souhaitait mener une «opération» à Times Square.

Il avait alors mentionné l’attentat de Nice, qui a fait plus de 80 morts quand le conducteur d’un poids lourd a foncé dans une foule de Français réunis sur la promenade des Anglais pour célébrer la fête nationale de la France.

Mohamed Rafik Naji s’est vu ordonner le maintien en détention sans possibilité de libération sous caution à la suite de son arrestation, lundi. Il n’a pas livré de plaidoyer à l’occasion de sa première comparution.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus