Ahmed Omar Ahmed Omar / The Associated Press

LE CAIRE — L’ancien président égyptien Mohammed Morsi a remporté mardi une deuxième victoire en une semaine devant la justice de son pays.

La Cour de cassation a annulé la peine de prison à vie qui lui avait été imposée pour avoir comploté avec des groupes étrangers, dont le Hamas qui gouverne la bande de Gaza. La cour a ordonné la tenue d’un nouveau procès.

Le même tribunal avait renversé la semaine dernière la peine de mort imposée à M. Morsi relativement à une évasion survenue en 2011, dans le cadre du soulèvement populaire contre Hosni Moubarak.

La Cour de cassation a également annulé mardi les peines de prison à vie dont avaient écopé 16 membres des Frères musulmans, le groupe islamiste interdit dont est issu M. Morsi, dont son chef spirituel Mohammed Badei.

Le tribunal a enfin renversé les peines de mort imposées à Khairyat el-Shater, un membre influent des Frères musulmans, et à 15 autres personnes, dont la plupart étaient jugées par contumace.

La date du nouveau procès n’a pas été annoncée.

Un tribunal avait maintenu le mois dernier la peine de 20 ans de prison imposée à M. Morsi pour la mort de manifestants en décembre 2012.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus