MÉXICO — Les forces de sécurité mexicaines ont retrouvé dans le sud du pays un camp de malfaiteurs où ils ont secouru la victime d’un enlèvement, découvert des restes humains dans une glacière et déterré une fosse commune qui contenait au moins sept corps.

Le camp a été retrouvé mardi dans un secteur de l’État du Guerrero, dans le sud du pays, où des bandes de narcotrafiquants se livrent une guerre impitoyable.

Un responsable local de la sécurité a expliqué qu’une patrouille commune de la police et de l’armée a appris que des gens étaient détenus dans un camp rural près d’une montagne à Zitlala, près de la ville de Chilapa, qui est déchirée par la violence.

Les forces de l’ordre qui se sont rendues sur place ont repéré le camp et libéré l’otage. Aucun suspect ne se trouvait sur place, mais des chargeurs, des véhicules et la glacière ont été découverts.

Les narcotrafiquants décapitent souvent leurs victimes et placent les têtes dans des glacières. L’armée a bouclé le secteur et des enquêteurs tentent d’identifier les victimes.

Des survivants ont déjà raconté que les malfaiteurs qui sévissent dans le Guerrero disposent de camps où ils retiennent, torturent et tuent leurs victimes.

De multiples corps démembrés ou décapités ont été découverts dans cet État au cours des derniers jours. Près de 2000 personnes y ont été tuées pendant les dix premiers mois de l’année.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus