AP

FENGCHENG, Chine — Au moins 67 personnes ont été tuées jeudi, dans l’est de la Chine, par l’effondrement encore inexpliqué d’un échafaudage sur un chantier de construction.

Deux autres ouvriers ont été blessés et un troisième manque à l’appel. Il s’agirait du pire accident de travail à survenir en Chine en plus de deux ans.

La tragédie s’est produite vers 7h30, heure locale, lors de travaux de construction d’une tour de refroidissement en béton à une usine située à Fengcheng, dans la province du Jiangxi, à peu près à mi-chemin entre Shanghaï et Hong Kong.

Quelque 500 secouristes, dont des policiers paramilitaires, ont fouillé les décombres à mains nues à la recherche de victimes, selon la chaîne officielle CCTV. Des images montrent des débris éparpillés sur le sol de la gigantesque tour haute de 165 mètres.

Des chiens spécialisés ont tenté de retrouver des survivants et des pelles rétrocaveuses ont dégagé les tuyaux de fer, les barres d’acier et les planches de bois qui jonchaient le sol.

Au cours des derniers mois, plusieurs accidents industriels majeurs sont survenus en Chine. Ils s’expliquent essentiellement par les effets de la corruption, les carences dans les mesures de sécurité et la trop grande volonté d’augmenter la production des travailleurs en contexte de ralentissement économique du pays.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus