SOFIA, Bulgarie — Plusieurs policiers bulgares ont été blessés jeudi lors d’une altercation avec des migrants dans un camp de réfugiés du sud du pays.

Une porte-parole a dit que quelque 2000 migrants ont scandé des slogans, incendié des pneus et lancé des pierres aux agents.

L’altercation aurait éclaté quand les migrants ont dénoncé la quarantaine imposée à leur camp après une éclosion de maladies infectieuses.

La police avait repris le contrôle en fin de journée et des négociations avaient lieu.

La dirigeante de l’agence bulgare des réfugiés a affirmé que le camp avait été bouclé en réponse aux plaintes des résidants, et non pour une urgence médicale.

Le camp de Harmanli, près de la frontière avec la Turquie, accueille quelque 3000 personnes.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus