BERLIN — Un infirmier allemand déjà reconnu coupable d’avoir tué deux patients avec des surdoses d’un médicament cardiaque a fait au moins 43 victimes, selon des procureurs.

Niels Hoegel a été reconnu coupable l’an dernier de deux meurtres, de deux tentatives de meurtre et d’une accusation de voies de faits graves dans une clinique de Delmenhorst, dans le nord de l’Allemagne.

Les crimes ont été découverts en 2008 quand l’homme a été reconnu coupable de tentative de meurtre dans une autre affaire. Les enquêteurs se sont alors intéressés à des centaines de décès.

Les procureurs ont annoncé vendredi que Hoegel a probablement commis 37 meurtres à Delmenhorst et six autres dans la ville voisine d’Oldenburg.

Les procureurs d’Oldenburg ont déposé des accusations contre six anciens employés de la clinique de Delmenhorst qui n’ont jamais exprimé leurs inquiétudes concernant les décès étranges des patients. Ils pourraient écoper de 15 ans de prison s’ils sont reconnus coupables de négligence ayant causé la mort.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus