LONDRES — Paul Nuttall est le nouveau chef du Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP).

Le député européen remplacera le fondateur charismatique de la formation, Nigel Farage.

M. Nuttall a défait deux autres candidats en obtenant 62,7 pour cent des votes.

L’ancien professeur d’histoire de 39 ans a promis d’unifier un parti profondément divisé et de lutter pour s’assurer que le divorce entre le Royaume-Uni et l’Union européenne ne sera pas dilué pendant les négociations.

L’UKIP a traversé une période tumultueuse après avoir joué un rôle de premier plan lors du vote référendaire du Brexite, le 23 juin. M. Farage a démissionné immédiatement après le vote, sa remplaçante Diane James a quitté son poste après seulement 18 jours à la tête du parti, et le favori pour lui succéder, Steven Woolfe, a été hospitalisé après s’être bagarré avec un collègue de l’UKIP.

L’UKIP a récolté quelque quatre millions de votes lors de l’élection de 2015, mais n’occupe qu’un seul des 650 sièges du parlement britannique.

M. Nuttall s’est engagé à courtiser la classe ouvrière qui se rallie habituellement au Parti travailliste.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus