AP

LA HAVANE — Les cendres de Fidel Castro ont entamé mercredi un périple de quatre jours qui les mènera de la capitale, La Havane, jusqu’à la deuxième plus grande ville du pays, Santiago, où elles seront enterrées.

Des milliers de Cubains, dont certains qui avaient dormi à la belle étoile, s’alignaient le long du parcours pour saluer le leader révolutionnaire une dernière fois. Certains se sont présentés de leur plein gré, mais d’autres étaient membres de groupes de travailleurs mobilisés par les autorités.

Castro est décédé vendredi à l’âge de 90 ans. Ses cendres, qui se trouvaient au ministère de la Défense, ont été placées à l’intérieur d’un petit cercueil recouvert du drapeau cubain pour la procession de 800 kilomètres.

Ses cendres seront enterrées dimanche, le point culminant de neuf jours de deuil en hommage à celui qui a dirigé le pays pendant près de 50 ans.

Le périple retrace à l’envers le chemin emprunté par les rebelles barbus de Castro après avoir renversé le régime du dictateur Fulgencio Batista en 1959.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus