Giannis Papanikos Giannis Papanikos / The Associated Press

THESSALONIQUE, Grèce — Soixante-dix migrants, dont des enfants, ont été secourus d’une forêt enneigée près de la ville de Thessalonique, dans le nord de la Grèce, où ils avaient été abandonnés par des passeurs.

Des membres du groupe, qui disent être originaires de la Syrie, ont raconté aux policiers grecs avoir traversé la rivière Evros, le long de la frontière entre la Grèce et la Turquie, à bord d’une petite embarcation, puis transportés vers Thessalonique cachés à bord d’un camion.

Le conducteur du camion les aurait abandonnés dans la forêt en pleine nuit, dans la neige, et les autorités essaient maintenant de le retrouver.

Le mercure a plongé sous le point de congélation dans plusieurs régions du pays depuis deux jours, et de la neige est tombée sur les montagnes et dans le nord.

Une trentaine de passeurs et près d’un millier de migrants ont été surpris dans la région de l’Evros en septembre et en octobre.

Quelque 62 000 migrants et réfugiés sont coincés en Grèce, dont plusieurs qui habitent des camps surpeuplés.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus