MADISON, Wis. — Le dépouillement judiciaire des votes exprimés dans le Wisconsin lors de l’élection présidentielle américaine doit débuter jeudi.

Donald Trump a devancé Hillary Clinton par moins d’un point de pourcentage (soit environ 22 000 votes) dans cet État, même si les sondages accordaient presque systématiquement la victoire à la candidate démocrate.

Le dépouillement est financé par Jill Stein, la candidate du Parti vert qui a récolté tout près de 7 millions $ US en ligne à cette fin. Mme Stein financera également un dépouillement dans le Michigan et elle s’est adressée aux tribunaux de la Pennsylvanie pour en obtenir un dans cet État.

Pratiquement personne ne s’attend toutefois à ce que ces dépouillements portent Hillary Clinton au pouvoir.

La plupart des trois millions de votes exprimés dans le Wisconsin seront recompilés à la main. Certains comtés — comme le plus grand de l’État, celui de Milwaukee — ont toutefois l’intention de renvoyer les bulletins dans les mêmes machines que lors du premier décompte.

Mme Stein a laissé entendre, sans présenter la moindre preuve, que des problèmes avec le vote dans ces trois États permettent de craindre que l’issue du scrutin n’ait été truquée par une attaque informatique très sophistiquée.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus