CHICAGO — La criminalité dans la ville de Chicago, en Illinois, a atteint de nouveaux sommets selon les statistiques dévoilées par son service de police, jeudi.

Le mois de novembre a été le théâtre de deux fois plus d’incidents impliquant des tirs d’arme à feu que lors de la même période l’an dernier, soit 316 contre 172.

Au total, 77 homicides ont été enregistrés en novembre dans «la ville des vents», portant le bilan de 2016 à 701 meurtres. Chicago n’avait pas franchi ce seuil depuis 1998.

Le petit-fils de 15 ans d’un membre du Congrès compte parmi les victimes du sanglant mois de novembre. Depuis, Danny Davis s’est joint aux militants qui réclament un resserrement du contrôle des armes à feu.

Le service de police de Chicago compte embaucher 970 agents de plus au cours des deux prochaines années.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus