Charles Krupa Charles Krupa / The Associated Press

CAMBRIDGE, Mass. — Les directeurs de campagne du président désigné républicain Donald Trump et de la candidate démocrate défaite Hillary Clinton ont offert leur compte-rendu de la dernière campagne électorale, jeudi soir.

Lors d’un forum présenté à la John F. Kennedy School of Government de l’université Harvard, Robby Mook, un conseiller de Mme Clinton, a souligné que la réouverture de l’enquête de la police fédérale (FBI) avait plombé la campagne démocrate, qui n’a jamais pu s’en remettre.

Sans cette nouvelle, Mme Clinton aurait gagné, a-t-il tranché.

La directrice de campagne de M. Trump, Kellyanne Conway, a pour sa part relaté que M. Trump avait cessé de regarder les sondages nationaux pour se concentrer sur les coups de sondes dans les États — surtout dans les États pivots — ce qui l’a grandement aidé, selon elle.

Elle a aussi dit que le sénateur indépendant du Vermont et ex-candidat aux primaires démocrates, Bernie Sanders, avait contribué à freiner l’élan de Mme Clinton pour ainsi préparer le terrain à une victoire de son adversaire républicain.

Selon elle, la candidature «historiquement sans enthousiasme» de Hillary Clinton a aussi donné des points à M. Trump.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus