Associated Press

MELBOURNE, Australie — Les autorités australiennes ont arrêté sept suspects qui auraient planifié une série d’attaques à la bombe dans la ville de Melbourne le jour de Noël.

Le commissaire en chef de la police de l’État de Victoria, Graham Ashton, a rapporté vendredi que les sept suspects avaient été inspirés par la propagande de Daech (le groupe armé État islamique) et qu’ils s’étaient ainsi «autoradicalisés».

Selon la police, ils comptaient frapper la gare Flinders Street, le Federation Square ainsi que la cathédrale Saint-Paul avec des engins explosifs et d’autres armes.

Le premier ministre de l’État de Victoria, Daniel Andrews, a annoncé que la présence policière serait accrue dans les rues de Melbourne le 25 décembre afin que la population se sente en sécurité.

Le commissaire Ashton a indiqué aux journalistes que les policiers surveillaient les présumés comploteurs depuis quelque temps.

Les autorités croient avoir neutralisé la menace par l’entremise des descentes mises en oeuvre par quelque 400 agents jeudi soir et vendredi matin.

Lors de ces perquisitions, les policiers ont découvert le nécessaire pour assembler une bombe artisanale qui aurait pu blesser ou tuer un bon nombre de gens, a affirmé le commissaire Ashton.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus