LOUISVILLE, Ky. — Le Service de police de la Ville de Montréal a procédé jeudi à l’arrestation d’un américain, surnommé le «parrain de l’herbe» dans un centre commercial, après huit ans de cavale.

Une agence du département de la Justice des États-Unis recherchait John Robert « Johnny » Boone depuis qu’elle avait saisi 2 400 plants de marijuana sur sa ferme du Kentucky.

John Robert « Johnny » Boone, 73 ans, a passé plus d’une décennie dans une prison fédérale après avoir été condamné dans les années 80.

Les procureurs de la couronne disaient alors qu’il était à la tête de la plus grande organisation criminelle dédiée à la marijuana de l’histoire américaine.

Selon la couronne, « Johnny » Boone était, à l’époque, le leader d’un groupe qui possédait 29 fermes dans le Minnesota, l’Illinois, l’Indiana, le Kentucky, le Michigan, le Nebraska, le Missouri, le Kansas et le Wisconsin.

Le groupe était connu sous le nom de «Cornbread Mafia», et selon la couronne, Boone était le leader.

À la suite d’une demande d’assistance des autorités américaines, les enquêteurs de la Division sud ont localisé le fugitif dans un centre commercial situé à l’angle des rues Sainte-Catherine et Atwater.

Le parrain de l’herbe sera extradé aux États-Unis.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus