STR STR / The Associated Press

BEYROUTH — Alors que les résidents d’Alep-Est, en Syrie, regagnent leurs domiciles, une explosion est survenue samedi dans une école.

La déflagration, qui aurait fait trois morts, est imputable à un dispositif abandonné dans l’école par les rebelles qui se sont retirés du secteur après 4 ans d’affrontements.

Un journaliste de la télévision syrienne Al-Manar faisait un reportage en direct devant l’école, lorsque l’explosion s’est produite.

Le gouvernement syrien dit assumer depuis le début de la semaine le plein contrôle de la ville. Le retrait des rebelles aurait été complété jeudi.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus