BAGDAD — Plusieurs attaques à la bombe ont tué au moins 11 civils et blessé 34 personnes à Bagdad et aux alentours, dimanche, ont indiqué les autorités irakiennes.

Les attaques les plus meurtrières sont survenues dans les districts de Nahrawan — dans le sud-est de la ville — et de Suwaib — dans le sud-ouest — et ont fait trois morts chaque. Quinze civils ont également été blessés dans ces deux incidents, a rapporté la police.

Des professionnels de la santé s’exprimant sous le couvert de l’anonymat ont confirmé ces chiffres.

La série d’attaques n’avait pas été revendiquée dans l’immédiat, dimanche, mais Daech (le groupe État islamique) se déclare souvent responsable des nombreuses attaques qui se produisent à Bagdad sur une base quasi quotidienne.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus