Getty Images

JÉRUSALEM — Une fausse nouvelle a suscité, dimanche, un virulent échange de tweets sur la question de l’arme nucléaire entre le Pakistan et Israël, qui est soupçonné de détenir un tel arsenal.

À la source de la dispute: un article mensonger relatant que l’ancien ministre de la Défense d’Israël avait menacé de lancer une attaque nucléaire contre le Pakistan si ce dernier envoyait des troupes en Syrie.

Réagissant vraisemblablement à cette fausse nouvelle, le ministre de la Défense du Pakistan, Khawaja Mohammad Asif, a rappelé que «le Pakistan est un État nucléaire aussi».

Le ministère israélien de la Défense a rétorqué, toujours par le biais de Twitter, que l’article publié sur le site web d’AWD News rapportait des informations «totalement fictives».

Israël joue d’ambiguïté quant à ses capacités nucléaires, refusant de confirmer ou d’infirmer les informations voulant qu’il détienne l’arme nucléaire. Le Pakistan est pour sa part devenu une puissance nucléaire en 1998. Les deux pays n’entretiennent aucune relation diplomatique.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus