MÉXICO — Les violences dans l’ouest du Mexique se sont poursuivies le jour de Noël, avec la découverte de six têtes décapitées dans un État et le meurtre de sept personnes dans un autre.

Le bureau du procureur de l’État de Michoacan a déclaré que les six têtes — qu’il a décrites comme des «extrémités céphaliques» — avaient été trouvées à Jiquilpan, une municipalité située près de l’État de Jalisco, dans une région qui a été le théâtre d’une guerre entre gangs rivaux de narcotrafiquants au cours des dernières années.

Dans un bref communiqué, les autorités précisent qu’aucun des six hommes n’a été identifié et que les corps n’ont pas été trouvés.

Pendant ce temps, dans l’État voisin de Guerrero, des hommes armés sont entrés dans une maison de la municipalité d’Atoyac de Alvarez et ont tué par balle sept personnes, ont indiqué des responsables de la sécurité. Cinq personnes étaient membres de la même famille et les deux autres formaient un couple.

Le Guerrero, où se trouve notamment Acapulco, est l’un des États mexicains les plus touchés par les violences liées aux gangs.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus