Peter Steffen Peter Steffen / The Associated Press

PARIS — Les autorités françaises affirment que le principal suspect lié à l’attaque meurtrière dans un marché de Noël de Berlin a fait un arrêt à Lyon, dans l’est du pays, avant de se rendre en Italie, mais elles ignorent comment il a pu entrer sur le territoire français.

Le bureau des procureurs de Paris a annoncé mardi que le suspect Anis Amri, qui a été abattu vendredi dernier à l’extérieur d’une station de train d’une banlieue de Milan, avait acheté son billet pour la ville italienne à la gare de la Part-Dieu, à Lyon.

L’individu a été filmé dans la station de train avant qu’il se rende à Chambéry, dans les Alpes, pour finalement arriver en Italie.

La police italienne avait relaté qu’Anis Amri avait fui l’Allemagne pour aller en France, puis en Italie après avoir perpétré un attentat qui a fait 12 victimes et 56 blessés dans la capitale allemande.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus