Mian Iftikhar Ahmed Mian Iftikhar Ahmed / The Associated Press

MULTAN, Pakistan — Au moins 31 personnes ont perdu la vie après avoir bu de l’alcool frelaté pendant les célébrations de Noël au Pakistan, ont annoncé mardi des policiers et des médecins.

Le policier local Atif Imran Qureshi a affirmé que des dizaines de personnes avaient été hospitalisées dans l’est de la province du Pendjab après avoir consommé de l’alcool contaminé. Un total de 19 personnes sont mortes mardi et 12 autres étaient décédées le jour précédent.

Selon Umair Ahmed, un médecin à un hôpital de la ville de Faisalabad, une douzaine de personnes sont toujours à l’hôpital.

L’alcool est largement interdit dans les régions peuplées majoritairement de musulmans au Pakistan, mais les non musulmans peuvent en acheter dans des magasins dotés de permis.

La plupart des chrétiens pauvres se procurent toutefois de l’alcool fait à la maison. Ces breuvages sont plus abordables, mais ils causent plusieurs décès presque chaque année.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus