Viktor Klyushin Viktor Klyushin / The Associated Press

MOSCOU — Un responsable militaire russe a affirmé jeudi que l’analyse des enregistreurs de vol de l’avion qui s’est abîmé en mer Noire dimanche démontre qu’il n’y a eu aucune explosion à bord de l’appareil.

L’essentiel des efforts pour repêcher les débris de l’avion militaire, ainsi que les corps des 92 personnes qui se trouvaient à bord, est complété, a stipulé un autre responsable russe.

Le Tupolev Tu-154 a disparu des écrans radar deux minutes après son décollage de l’aéroport de Sotchi, dans la commune d’Adler, sur les côtes de la mer Noire.

Il se rendait à la base aérienne de Hmeimim, près de Lattaquié en Syrie.

Plusieurs membres des Choeurs de l’Armée rouge se trouvaient à bord et se rendaient en Syrie pour célébrer le Nouvel An avec les troupes russes.

L’analyse des boîtes noires se poursuit pour tenter de déterminer la cause du drame.

Le ministre des Transports Maxim Sokolov a affirmé, jeudi, que 19 corps ont été repêchés de même que 230 fragments de corps.

Il a ajouté que 13 gros morceaux d’avion, ainsi que 2000 plus petits, ont été retrouvés.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus