Hasan Jamali Hasan Jamali / The Associated Press

DUBAÏ, Émirats arabes unis — Le militant renommé Nabil Rajab, qui devait être libéré sous caution, est finalement demeuré détenu pendant que se poursuivent d’autres enquêtes à son sujet.

Cette annonce soudaine a été faite alors qu’il devait être libéré, mercredi.

Son avocate, Jalila Sayed, a confirmé que M. Rajab demeurerait détenu. Un message publié sur Instagram par les procureurs de Bahreïn indique que la détention du militant était liée à d’autres enquêtes.

Nabil Rajab était détenu depuis plus de sept mois après qu’il eut publié une série de messages sur Twitter. Les Nations unies ont critiqué son procès, le décrivant comme une tentative d’étouffer la liberté d’expression.

Il fait également face à une accusation liée à une lettre publiée par le New York Times pendant sa détention. Une autre enquête en cour se penche sur une lettre publiée récemment par le quotidien français Le Monde.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus