Natacha Pisarenko Natacha Pisarenko / The Associated Press

BUENOS AIRES, Argentine — Le bureau du président de l’Argentine affirme qu’un véhicule transportant Mauricio Macri a été attaqué par des manifestants qui ont fracassé deux fenêtres avec des pierres. Le président n’a pas été blessé.

Une dizaine de personnes auraient été impliquées dans l’attaque, qui serait survenue mercredi, au moment où M. Macri se rendait à une cérémonie d’inauguration pour un centre d’information touristique dans la ville de Villa Traful, à environ 1600 kilomètres au sud-ouest de la capitale.

Le communiqué du bureau du premier ministre n’identifie pas les manifestants et précise que M. Macri a suivi l’horaire prévu pour sa journée.

Le président conservateur a pris le pouvoir il y a un an et doit faire face à une forte inflation et une économie au ralenti dans le pays d’Amérique du Sud.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus