JOHANNESBOURG, Afrique du Sud — La Chine a promis vendredi de bannir en 2017 tout commerce de l’ivoire, afin de lutter contre le massacre d’éléphants africains.

Le gouvernement chinois a indiqué dans un communiqué que le traitement et la vente d’ivoire et de produits dérivés seraient interdits d’ici la fin de mars, à mesure que le pays éliminera graduellement le commerce légal.

La Chine avait déjà annoncé qu’elle prévoyait interdire la vente de l’ivoire, un geste décrit comme «significatif» par les protecteurs de l’environnement, car l’essentiel du braconnage en Afrique est destiné au marché très actif de Chine.

Des organisations criminelles se servent du marché légal de «vieil ivoire» en Chine pour camoufler leur récolte illégale de défenses d’éléphants.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus