Gregorio Marrero Gregorio Marrero / The Associated Press

CARACAS, Venezuela — Le gouvernement du Venezuela a procédé à la libération d’un ancien candidat à la présidence et à celle de plusieurs militants étudiants qui étaient détenus depuis leur arrestation durant les manifestations de 2014.

L’ancien politicien Manuel Rosales a été incarcéré en octobre 2015, alors qu’il revenait d’un exil au Pérou, pour enrichissement illicite.

L’ancien gouverneur de l’État de Zulia, qui avait été candidat de la présidentielle de 2006, a été libéré peu de temps avant l’aube, samedi. Cinq autres personnes — des militants qui étaient considérés par les groupes d’opposition comme des prisonniers politiques — ont également été remis en liberté.

Le plus connu de ces militants est Gerardo Carrero. Ce dernier était le leader d’un groupe qui a campé pendant des semaines en face des bureaux des Nations Unies à Caracas, pour dénoncer la répression de manifestations, laquelle aurait fait de nombreux morts.

Selon des organisations de défense des droits de la personne, au moins 100 personnes sont toujours détenues en raison de leur opposition au gouvernement socialiste de Nicolas Maduro.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus