Khalid Mohammed Khalid Mohammed / The Associated Press

BAGDAD — Au moins 36 personnes ont été tuées lundi quand un kamikaze a fait exploser son camion piégé près d’un marché achalandé de Bagdad, en Irak.

Le président français François Hollande était arrivé au pays quelques heures plus tôt.

Le kamikaze a attaqué un marché de fruits et légumes bondé et un poste de contrôle de la police dans le quartier de Sadr City, dans l’est de la capitale irakienne.

Au moins 52 personnes ont aussi été blessées.

L’attentat a été revendiqué par Daech (le groupe armé État islamique), qui a expliqué avoir ciblé des chiites.

Le premier ministre Haider al-Abadi a expliqué que le kamikaze s’est présenté comme un employeur à la recherche d’ouvriers pour la journée. Il a fait exploser son véhicule après qu’une foule se soit assemblée. Un minibus rempli de passagers a pris feu.

Un attentat similaire dans un autre marché de la capitale samedi avait fait 28 morts. Daech avait aussi revendiqué la responsabilité de cette attaque.

Trois autres explosions ont fait sept morts et 30 blessés ailleurs dans la capitale, lundi.

Daech a maintenant frappé à Bagdad pendant trois journées consécutives, ce qui témoigne de la menace que représentent toujours les djihadistes en dépit des revers essuyés à Mossoul et ailleurs au pays.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus