ROME — La police italienne est intervenue pour mettre fin à une émeute qui a éclaté dans un centre d’accueil de migrants près de Venise.

Des employés terrorisés s’étaient barricadés dans leurs bureaux du centre situé à Cona. Le calme a été rétabli tôt mardi matin.

La radio publique RAI rapporte que les migrants ont été rendus furieux par le décès d’une Ivoirienne de 25 ans, qui est morte après l’arrivée d’une ambulance.

RAI ajoute que 25 employés du centre se sont barricadés dans leurs bureaux quand les migrants ont commencé à allumer des incendies à l’extérieur. On ne rapporte aucune blessure.

La station de radio Sole-24 Ore affirme que son côté que les gestionnaires du centre faisaient l’objet d’une enquête pour fraude et mauvais traitements, avant l’émeute.

Par ailleurs, les gardes qui protègent l’enclave espagnole de Ceuta, en Afrique du Nord, ont récemment arrêté deux Marocains qui tentaient d’y faire entrer des migrants illicitement.

Une Gabonaise de 19 ans a été retrouvée cachée dans une valise poussée par une Marocaine de 22 ans qui a essayé de traverser la frontière terrestre à pied le 30 décembre. Deux Guinéens ont quant à eux été retrouvés cachés dans deux compartiments secrets aménagés à bord d’une voiture, un derrière la banquette arrière et un sous le tableau de bord. La voiture volée il y a deux ans à Barcelone était conduite par un Marocain de 30 ans.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus