PORT-AU-PRINCE, Haïti — Des centaines de milliers de personnes sont à risque de malnutrition dans le sud d’Haïti, trois mois après que la région ait été dévastée par l’ouragan Matthew, a prévenu mercredi Oxfam.

L’organisation humanitaire explique qu’on s’attend à des récoltes «très mauvaises» au cours des deux prochains mois dans la péninsule sud du pays, en raison des lourdes pertes infligées par la tempête.

Matthew a anéanti 80 pour cent des récoltes et la plus grande partie du bétail dans les secteurs les plus durement touchés de cette région considérée comme le grenier d’Haïti. Le gouvernement haïtien évoque un bilan de 546 morts.

Le rapport dévoilé mercredi révèle que le fonds de 139 millions $ US dont l’ONU a besoin pour venir en aide aux victimes de Matthew est sous-financé de 38 pour cent.

L’ouragan de catégorie 4 a touché terre près de Les Anglais le 4 octobre, avant d’aller frapper Cuba et les Bahamas.

Plus de 800 000 personnes sont menacées par une «insécurité alimentaire extrême» et environ 750 000 n’ont pas accès à l’eau potable, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus