WASHINGTON — Un groupe américain de défenseurs de la légalisation de la marijuana prévoit distribuer des milliers de joints à l’occasion de l’investiture de Donald Trump, le 20 janvier, à Washington.

L’organisation DCMJ, qui milite en faveur de la légalisation du cannabis, distribuera 4200 joints à 8h, le matin du jour de l’investiture du président désigné, dans l’ouest du quartier Dupont Circle. Une marche en direction du National Mall se mettra en branle par la suite.

Le fondateur de DCMJ, Adam Eidinger, a indiqué que tous les participants au rassemblement recevront le mot d’ordre d’allumer leur joint 4 minutes et 20 secondes après le début du discours de Donald Trump.

Fumer du cannabis est légal dans le District de Columbia, sauf sur les terrains appartenant au gouvernement fédéral. Dans ce dernier cas, les contrevenants risquent d’être arrêtés par les autorités.

Le groupe souhaite inciter le gouvernement fédéral à légaliser la marijuana, a ajouté M. Eidinger.

Les militants américains prolégalisation craignent les actions que pourrait entreprendre celui qu’a choisi Donald Trump pour être le prochain procureur général, le sénateur de l’Alabama Jeff Sessions, dans ce dossier.

M. Sessions s’est prononcé contre la légalisation de la marijuana par le passé.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus