PARIS — Un ancien premier ministre du Kosovo est confronté à une éventuelle extradition vers la Serbie pour y être accusé de crimes de guerre.

Ramush Haradinaj doit comparaître jeudi devant un tribunal de Colmar, dans l’est de la France.

Le tribunal décidera s’il doit le garder en détention pendant la procédure d’extradition ou le libérer sous surveillance judiciaire.

Ancien combattant de la guérilla dans la guerre pour l’indépendance du Kosovo, M. Haradinaj a été arrêté mercredi à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, dans l’est de la France, à la frontière avec la Suisse et l’Allemagne, sur mandat serbe.

Le gouvernement du Kosovo a qualifié les accusations contre lui d’illégales, d’injustes et de tendancieuses.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus