AP

CHICAGO — Quatre Noirs soupçonnés d’avoir battu et agressé, à Chicago, un jeune Blanc souffrant d’une déficience intellectuelle devront bientôt répondre de leurs gestes devant la justice.

L’agression a été diffusée en direct sur Facebook, et la vidéo est maintenant en voie de faire le tour du monde.

Les quatre agresseurs présumés y vont de commentaires racistes à l’endroit de leur victime, qu’ils accusent également d’avoir appuyé le président désigné Donald Trump, mais un porte-parole de la police de Chicago a dit que le jeune handicapé a vraisemblablement été ciblé en raison de sa déficience, et non parce qu’il est Blanc.

Les enquêteurs n’excluent pas que les agresseurs présumés aient pu vouloir obtenir quelque chose de la famille de leur victime, qu’ils ont retenue contre son gré pendant 24 ou 48 heures.

La vidéo montre le jeune homme la bouche bâillonnée avec du ruban pendant qu’un homme et une femme découpent sa chemise et lui coupent les cheveux. On entend également quelqu’un crier des obscénités au sujet des «Blancs» et de M. Trump.

La victime est originaire d’une banlieue de Chicago. Elle aurait été la camarade de classe d’un des agresseurs, qui aurait profité de cette amitié pour l’attirer dans un guet-apens.

L’enquête a débuté lundi quand les policiers ont retrouvé la victime «visiblement en détresse» dans les rues de la ville. On a ensuite découvert qu’elle avait été portée disparue d’une banlieue qui n’a pas été précisée.

Un porte-parole de la police a dit que les quatre agresseurs présumés sont «de jeunes adultes qui ont pris des décisions stupides».

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus