The Associated Press

MÉXICO — Les émeutes qui déferlent sur le Mexique depuis la hausse soudaine du coût de l’essence ont fait au moins deux morts, pendant que quelque 300 établissements étaient pillés et plus de 700 personnes arrêtées.

Les chambres de commerce du pays ont prévenu de pénuries possibles de certains biens de base en raison des actes de pillage et des blocus d’autoroutes, de ports et de gares par les manifestants.

Un policier a été écrasé et tué, et un autre gravement blessé, quand ils ont tenté d’empêcher une station d’essence de Mexico d’être cambriolée. Les policiers de la capitale rapportent que 76 personnes ont été arrêtées pour avoir pillé 29 magasins.

Dans l’État côtier de Veracruz, un piéton a été heurté et tué par une camionnette qui tentait d’échapper aux policiers.

Le gouverneur de cet État, Miguel Angel Yunes Linares, est sorti dans la rue jeudi pour tenter de sauver une épicerie qui avait déjà été pillée la veille. Il a remis de bons d’une valeur d’environ 25 $ US aux pillards pour les convaincre de s’en aller. Il a présenté le tout non pas comme un pot-de-vin, mais comme une aide offerte aux gens qui en ont besoin.

Dans l’État de Mexico, qui est limitrophe de la capitale, 529 pillards présumés ont été arrêtés. Quatre policiers ont été arrêtés puis congédiés après avoir été filmés en train de placer des biens volés dans leurs voitures de patrouille.

Le président Enrique Peña Nieto a défendu sa déréglementation du coût de l’essence, qui s’est traduite par des augmentations pouvant atteindre 20 pour cent pendant la fin de semaine. Cette décision signifie que le prix de l’essence à la pompe sera désormais déterminé par le cours du brut sur les marchés internationaux.

Il a dit que sa responsabilité, en tant que président, est de prendre les décisions difficiles maintenant pour empêcher des problèmes encore plus graves plus tard.

Un litre d’essence coûte maintenant environ 90 cents US au Mexique, alors que le salaire minimum a récemment été haussé à 4 $ US par jour. M. Peña Nieto a promis de venir en aide aux chauffeurs d’autobus et de taxis, ainsi qu’aux camionneurs.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus