Evan Vucci/Associated Press Donald Trump

WASHINGTON — Le président désigné des États-Unis, Donald Trump, a répété vendredi que le Mexique paiera éventuellement pour le mur qu’il a promis d’ériger le long de la frontière entre les deux pays pendant la campagne électorale.

L’équipe de M. Trump aurait toutefois l’intention de tout d’abord demander au Congrès des États-Unis de financer le projet, en s’appuyant sur une loi qui autorise la construction de clôtures et l’installation d’autres technologies le long de la frontière sud du pays.

S’exprimant sur Twitter tôt vendredi matin, M. Trump a accusé les médias de «malhonnêteté» pour ne pas avoir précisé que tout l’argent dépensé par les contribuables américains pour construire le mur sera éventuellement remboursé par le Mexique.

M. Trump a fréquemment promis pendant la campagne électorale d’ériger le long de la frontière un mur de ciment et d’acier aussi haut que le plafond des salles où il se trouvait. Il a ensuite dit que le mur n’aurait pas besoin de suivre toute la frontière, en raison d’obstacles naturels comme les rivières. Il a déclaré après son élection qu’une simple clôture pourrait suffire en certains endroits.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus