The Associated Press Le fleuve Elbe est presque complètement gelé à Dresde, en Allemagne.

BUCAREST, Roumanie — La vague de froid qui déferle sur l’Europe depuis plusieurs jours a fait trois autres victimes, dont deux en Pologne, pendant que des chutes de neige abondantes ensevelissaient l’est du continent, causant de nouveaux problèmes de déplacements et de nouvelles pannes de courant.

Le mauvais temps a maintenant fait au moins 73 morts. Certains secteurs sont frappés par le froid le plus intense des dernières décennies.

Des portions du nord et de l’est de la Bulgarie sont paralysées par la neige, et au moins 117 villes et villages sont privés d’électricité. La principale autoroute entre la capitale, Sofia, et le port de Burgas, sur la mer Noire, est fermée. Des soldats bulgares utilisaient de la machinerie lourde pour dégager les routes, secourir les gens coincés par la neige et ravitailler les villages reculés.

Au Kosovo, un sans-abri a été retrouvé mort, vraisemblablement de froid, devenant la deuxième victime dans ce pays. Le mercure a plongé à -32,5 degrés Celsius dans la ville orientale de Gjilan, soit le temps le plus froid depuis 1963.

Des communautés demeurent coupées du monde par la neige dans le sud de l’Albanie, où le bilan s’établit toujours à cinq morts, principalement des sans-abri. Des hélicoptères de l’armée ont été mobilisés pour ravitailler les régions montagneuses, pendant que des véhicules lourds militaires et civils tentaient de dégager les routes.

Un blizzard a commencé à balayer la Roumanie mercredi matin, ce qui a entraîné la fermeture de plus de 130 routes et interféré avec le transport ferroviaire.

Des milliers de personnes ont choisi d’emprunter le métro de Bucarest pendant que d’autres marchaient dans les rues, en raison de la neige accumulée sur les trottoirs. Plusieurs personnes ont été aperçues à ski.

En Serbie, où le froid polaire a fait au moins six victimes, les autorités ont évacué 130 personnes prisonnières de la neige.

Les écoles demeurent fermées dans les régions les plus durement touchées de la Serbie et de la Roumanie. En Bosnie, quatre personnes âgées sont mortes d’hypothermie depuis le 2 janvier.

En Grèce, la marine a envoyé un navire vers l’île de Lesbos pour héberger des migrants qui dorment normalement sous la tente. Le navire est capable d’accueillir environ 500 personnes. Une organisation médicale a dénoncé les conditions «inhumaines» qui prévalent à Lesbos.

Un état d’urgence a été décrété dans plusieurs régions du nord du pays, où la neige a bloqué les routes et causé des pannes de courant et de l’alimentation en eau potable.

Sept passages frontaliers entre la Moldavie et l’Ukraine ont été temporairement fermés par la neige.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus