PARIS — De violentes tempêtes qui ont frappé le nord de la France pendant la nuit de jeudi à vendredi ont fait des dizaines de blessés, en plus de priver quelque 200 000 maisons d’électricité.

Plus de 200 passagers sont restés coincés quand un arbre est tombé sur une voie ferrée, paralysant un train Thalys à haute vitesse qui voyageait entre Bruxelles et Paris. Les passagers ont passé la nuit à bord du train sans eau, sans chauffage et sans électricité.

Le ministère français de l’Intérieur a indiqué vendredi qu’une cinquantaine de personnes ont été blessées par les intempéries pendant la nuit. On ne rapporte toutefois ni blessés graves ni pertes de vie.

Les régions les plus durement touchées sont la Normandie et la Picardie, où un total de 134 000 résidences étaient privées d’électricité vendredi. Les secouristes ont reçu plus de 4000 appels à l’aide en raison de la météo.

Dans le sud du pays, à Nice, un arbre cassé en deux par une bourrasque a écrasé et tué une femme de 43 ans sous les yeux de ses enfants qu’elle conduisait à l’école.

De l’autre côté de la Manche, l’armée britannique se tient prête à intervenir en cas d’inondations le long de la côte est du pays. Un responsable a prévenu qu’une combinaison de vents violents, de marées élevées, de vagues capables de transporter des rochers et d’ondes de tempête rendra certains secteurs de la côte extrêmement dangereux.

Enfin, en Italie, le Vatican a ouvert les portes de l’église Saint-Calixte à ceux qui voulaient échapper au froid. Une trentaine de personnes, aussi bien des Italiens que des étrangers, ont accepté l’invitation. Des sans-abri ont dormi sur le sol avec des sacs de couchage, des couvertures et des chaufferettes électriques.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus