BEYROUTH — Des affrontements intenses ont éclaté dans la capitale syrienne, dimanche, après que des insurgés eurent infiltré des portions de l’est de la ville contrôlées par le gouvernement par l’entremise de tunnels, dans la nuit, a indiqué un média du gouvernement.

Il s’agit d’une brèche surprise du périmètre de sécurité du régime de Bachar al-Assad à Damas.

Des résidants ont affirmé que des fusées et des tirs d’artillerie frappaient le coeur de la ville, et un groupe de militants a fait état de frappes aériennes sur le secteur où se déroulent les affrontements.

Des renforts sont arrivés du côté du régime Assad pour repousser l’attaque en après-midi, a dit ce groupe.

Les affrontements ont eu lieu principalement dans les environs du quartier Abasseen, un secteur contrôlé par le gouvernement pris entre deux quartiers contrôlés par l’opposition.

Son armée ayant été écorchée par six ans de combats et de désertions, le gouvernement syrien de Bachar al-Assad dépend de troupes officielles et semi-officielles pour défendre le territoire, incluant des milices de l’Iran, de l’Irak, du Liban et d’autres pays du Moyen-Orient.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus