PESAWAR, Pakistan — Le premier ministre du Pakistan, Nawaz Sharif, a ordonné lundi que la frontière de son pays avec l’Afghanistan soit rouverte.

La fermeture de la frontière avait été décrétée à la mi-février par le Pakistan après une série d’attentats imputés par le gouvernement pakistanais à des militants qui, disait-il, se réfugiaient en Afghanistan.

Cette fermeture a cependant causé une recrudescence des tensions entre les gouvernements des deux pays et a heurté le commerce. En Afghanistan, les prix des nombreux biens importés du Pakistan ont bondi.

Le premier ministre Sharif a d’ailleurs dit qu’il avait tenu compte dans sa décision de l’achalandage commercial à cette frontière, l’une des plus actives de l’Asie du sud.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus