CANBERRA, Australie — Les renseignements personnels de plusieurs politiciens australiens de premier plan, dont certains anciens premiers ministres, se sont retrouvés en ligne après qu’un ministère eut omis de les effacer d’un rapport banal.

Le ministère des Services parlementaires a confirmé la bourde lundi, en expliquant que ces données étaient contenues dans un rapport sur les dépenses cellulaires et internet des élus.

Le ministère a expliqué par voie de communiqué que le rapport aurait normalement dû contenir uniquement le nom du parlementaire et le total de ses dépenses.

Ce rapport, qui couvrait la période janvier-juin 2016, a été disponible en ligne pendant trois mois, avant que le problème ne soit décelé.

Le numéro de téléphone cellulaire privé du premier ministre actuel, Malcolm Turnbull, n’a pas été compromis. Ceux du procureur général, du ministre des Finances et d’autres ministres importants ne l’ont pas été non plus — contrairement à ceux d’au moins trois anciens premiers ministres.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus