Tenzin Choejor Tenzin Choejor / The Associated Press

GAUHATI, Inde — Le dalaï lama a inauguré jeudi un nouveau monastère bouddhiste dans le nord-est de l’Inde, en dépit des protestations musclées de la Chine qui prévenait que la visite du leader spirituel endommagerait les relations entre les deux pays.

Quelque 10 000 personnes, dont certaines venues du Bhoutan voisin, s’étaient déplacées pour l’inauguration du monastère Thubchok Gatsel Ling.

Le monastère se trouve dans le district de Tawang de l’État d’Arunachal Pradesh, que la Chine réclame comme faisant partie de son territoire.

La Chine estime que le moine de 81 ans, qui a fui vers l’Inde en 1959, est un séparatiste tibétain. Le dalaï lama a profité de la cérémonie de jeudi pour répéter que les Tibétains demandent uniquement à la Chine de leur accorder le droit de se gouverner eux-mêmes et une autonomie importante.

Une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a prévenu que Pékin déposera une plainte formelle auprès de New Delhi.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus