BOGOTA — Des glissements de terrain provoqués par des pluies diluviennes ont fait au moins 17 morts et une vingtaine de blessés dans une région montagneuse de la Colombie où le café est cultivé.

De la boue et des débris ont envahi les rues de Manizales, une ville d’environ 400 000 habitants, qui a reçu l’équivalent d’un mois de pluie en une seule nuit.

La Croix-Rouge rapporte que 9 personnes sont portées disparues.

L’incident survient trois semaines après que le débordement d’une rivière eut fait plus de 300 morts près de la frontière sud du pays.

Le maire de Manizales a dit que la pluie qui a commencé à tomber mardi a provoqué «40 ou 50 glissements de terrain». Des images montrent des rues bloquées par la boue et des débris.

On compte trois enfants et un policier parmi les 17 morts. Toutes les victimes ont apparemment été surprises pendant leur sommeil.

Le président Juan Manuel Santos était attendu sur place en soirée, mais il a dû atterrir à plus de 200 km de Manizales, à Medellin, en raison de la mauvaise température.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus